Recherche

Le portail de référence pour l'espace de liberté, sécurité et justice

Décrypter l'actualité pour un espace public européen

Catégorie

QUESTIONS INSTITUTIONNELLES ET BUDGETAIRES

Déclaration de M. Timmermans, vice-président de la Commission européenne, Mme Jourová et M. Navracsics, commissaires,sur la «Journée européenne du souvenir» pour la commémoration des victimes de tous les régimes totalitaires et autoritaires

Déclaration de M. Timmermans, vice-président de la Commission européenne, Mme Jourová et M. Navracsics, commissaires,sur la «Journée européenne du souvenir» pour la commémoration des victimes de tous les régimes totalitaires et autoritaires

Qui s’en est soucié ? N’oubliez jamais !(Eulogos)

« Le 23 août 1939, l’Allemagne nazie et l’Union soviétique signaient le pacte Ribbentrop-Molotov. Celui-ci a marqué le début de l’une des périodes les plus sombres de l’histoire récente de notre continent, conduisant à la déportation, à la torture et à l’assassinat de dizaines de millions de personnes vivant sous des régimes totalitaires. Si la fin de la Seconde Guerre mondiale a signifié la défaite du régime nazi, de nombreux pays d’Europe centrale et orientale ont continué de souffrir sous d’autres régimes totalitaires.

Demain, 77 ans après la signature du pacte Ribbentrop-Molotov, nous nous souviendrons de toutes les victimes des régimes totalitaires et autoritaires qui ont dévasté une partie de l’Europe durant le 20e siècle. La «Journée européenne du souvenir» pour la commémoration des victimes des régimes totalitaires et autoritaires perpétue le souvenir des victimes et rend hommage à celles-ci. Cette commémoration nous aide aussi à nous souvenir des enseignements tirés de ce sombre chapitre de l’histoire européenne.

Heureusement, les jeunes générations d’Européens n’ont pas connu la vie sous un régime totalitaire ou autoritaire. Il ne faut toutefois jamais considérer nos libertés comme un acquis. C’est la raison pour laquelle la préservation de la mémoire historique et notre attachement à la démocratie, aux droits fondamentaux et à l’état de droit restent plus importants que jamais.

Le souvenir de l’histoire de l’Europe doit nourrir notre détermination à défendre nos valeurs et nos principes communs.

Contexte

La «Journée européenne du souvenir» pour la commémoration des victimes de tous les régimes totalitaires et autoritaires est célébrée depuis 2009.

Le 23 août 2016, à l’occasion de cette journée, M. Tibor Navracsics, membre de la Commission chargé de l’éducation, de la jeunesse, de la culture et du sport, participera à un programme commémoratif et à une conférence ministérielle organisés à Bratislava par la présidence slovaque du Conseil de l’Union européenne. »

 

Texte en anglais http://europa.eu/rapid/press-release_STATEMENT-16-2844_en.htm

Lire la suite « Déclaration de M. Timmermans, vice-président de la Commission européenne, Mme Jourová et M. Navracsics, commissaires,sur la «Journée européenne du souvenir» pour la commémoration des victimes de tous les régimes totalitaires et autoritaires »

Pas de médailles pour l’équipe des réfugiés aux Jeux Olympiques .Mais ils ont su écrire une nouvelle page glorieuse de l’histoire de l’Olympisme.

Eulogos, bien avant l’ouverture des jeux a signalé l’existence de cette délégation pas comme les autres et a donné régulièrement des informations les concernant. Euractiv vient dans un article de clôturer, provisoirement ,cette belle histoire. Nous le reproduisons ci-dessous . Lire la suite « Pas de médailles pour l’équipe des réfugiés aux Jeux Olympiques .Mais ils ont su écrire une nouvelle page glorieuse de l’histoire de l’Olympisme. »

Pas de jeux paralympiques pour la Russie

La Russie a perdu, encore une fois. Déjà annoncé, il y a quelques semaines par Eulogos, l’information vient d’être confirmée officiellement. Peu de chances d’un recours éventuel en appel. Ecartée en partie des Jeux olympiques de Rio, elle ne verra pas du tout la version paralympique, prévue du 7 au 18 septembre 2016. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé, mardi 23 août, sa décision de rejeter l’appel du Comité paralympique russe contre son exclusion des Jeux. En cause, le dopage. Lire la suite « Pas de jeux paralympiques pour la Russie »

Sommet de Ventotene ou sommet de l’après Brexit. L’Europe n’est pas finie. La relance ? Plus d’Europe ? ou une meilleure Europe avec des résultats ?

Merkel, Hollande et Renzi appellent à une relance du projet européen, un nouveau souffle. Un accord sur les intentions, mais cela suffit-il ? «Le risque majeur, c’est la dislocation, la fragmentation, l’égoïsme, le repli», a averti François Hollande… Lire la suite « Sommet de Ventotene ou sommet de l’après Brexit. L’Europe n’est pas finie. La relance ? Plus d’Europe ? ou une meilleure Europe avec des résultats ? »

La jeunesse européenne au cœur de la renaissance européenne, une urgence vitale. L’esprit de Ventotene soufflera-t-il à nouveau sur ce glorieux petit ilot rocheux ?

Lire la suite « La jeunesse européenne au cœur de la renaissance européenne, une urgence vitale. L’esprit de Ventotene soufflera-t-il à nouveau sur ce glorieux petit ilot rocheux ? »

Affaire Barroso, le Médiateur, Emily O’Reilly demande un durcissement des règles éthiques pour les-commissaires.Syndicats de fonctionnaires, ONG sont sur la même ligne.

Les vacances estivales ne suffiront pas à faire oublier les turpitudes d’avant. Chacun entend bien demander des comptes. La médiatrice, Emily O’Reilly, a demandé le 12 juillet à la Commission européenne de renforcer les règles sur les postes que les présidents de la Commission et anciens commissaires occupent après avoir quitté l’institution, suite à la controverse suscitée par la nomination de José Manuel Barroso comme président non exécutif de Goldman Sachs International. Lire la suite « Affaire Barroso, le Médiateur, Emily O’Reilly demande un durcissement des règles éthiques pour les-commissaires.Syndicats de fonctionnaires, ONG sont sur la même ligne. »

Peut-on continuer à croire au rêve de l’olympisme et tout oublier ?

Dopage, corruption, impréparation du pays organisateur, rien n’a manqué. Certes on peut saluer l’initiative d’accueillir pour la première fois sous la bannière olympique une délégation de dix athlètes réfugiés. Dix athlètes contre des dizaines de millions de réfugiés et de déplacés, la caisse de résonance planétaire sera-t-elle suffisamment forte ?on peut en douter. La crédibilité de la Russie de Poutine est totalement discréditée depuis les révélations d’un dopage d’Etat généralisé et cela de longue date. Mais la tolérance zéro proclamé par le CIO à de nombreuses reprises a failli lui aussi : en n’ excluant pas la Russie, le CIO a démontré, s’il en était besoin, que le principe de la tolérance zéro s’atténue considérablement quand les enjeux géopolitiques deviennent trop puissants. Incohérence portée à son plus haut niveau quand dans le cadre des jeux paralympiques, c’est l’ensemble de la délégation russe qui a été exclues. Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà. Lire la suite « Peut-on continuer à croire au rêve de l’olympisme et tout oublier ? »

Aux sources des violences religieuses .

Les explications multiples s’affrontent , obscurcissent la compréhension et renforcent les affrontements. Pour les uns c’est le silence religieux(1) dans le quel s’engouffrent les obscurantismes dont l’obscurantisme meurtrier du terrorisme islamique, pour d’autres nous assistons au retour du religieux qui s’accommode mal de la sécularisation triomphante. Pour d’autres encore c’est la détresse humaine qui s’étend sur la planète entière qui génère les formes de religion les plus violentes. Ce serait même le goût pour la violence qui serait à l’origine de ces actes qui font la « une » des journaux plus que la fascination pour l’islam proprement dit. Lire la suite « Aux sources des violences religieuses . »

The European Post-Brexit scenario: An opportunity for a re-launch of the European Project?

While the direction of Theresa May’s new cabinet seems to be further in line with the concrete development of Brexit negotiations, notably with the appointment of Boris Johnson to Foreign Minister, the rest of Europe has been reflecting on the outcome of 23 June referendum. “Those who thought that a PM who had backed Remain (albeit reluctantly) would, over time, slide back on the EU verdict, were put right in an instant. As long as Theresa May is in charge Britain will be marching, head down against the wind, towards the door marked Exit”, reported The Telegraph last Monday 17 July. During the subsequent reunion of the European Council in Brussels and the discussion of its first declaration within the European Parliament, it a strong unity was evident in denying consultation to British representatives before a clear position was stated (and a clear counterpart, as Brexit campaigners quickly left the stage – see previous article). Lire la suite « The European Post-Brexit scenario: An opportunity for a re-launch of the European Project? »

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 153 autres abonnés