Recherche

Le portail de référence pour l'espace de liberté, sécurité et justice

Décrypter l'actualité pour un espace public européen

Catégorie

Politiques d’intégration

Un grand et beau projet éducatif pour l’Europe : vivre ensemble sur un pied d’égalité, dans des sociétés démocratiques et culturellement diverses. Comment jouer un rôle actif dans une société démocratique.

Y-a-t-il priorité plus grande que celle que nous propose le Conseil de l’Europe ? Axer les programmes d’enseignement sur vingt principes directeurs destinés à lutter contre la radicalisation et promouvoir des sociétés plus tolérantes plutôt que l’exclusion et la stigmatisation. C’est la proposition qui a été mise sur la table de la Conférence du Conseil de l’Europe des 11 et 12 avril dernier. Lire la suite « Un grand et beau projet éducatif pour l’Europe : vivre ensemble sur un pied d’égalité, dans des sociétés démocratiques et culturellement diverses. Comment jouer un rôle actif dans une société démocratique. »

Proposition de révision de la Blue Card : quand la Commission se (sur)prend à rêver

Alors que Dimitris Avramopoulos était récemment entendu par la commission LIBE au lendemain de la présentation par la Commission européenne, le 7 juin dernier, d’un plan d’action sur l’intégration, un aspect-clef de cette stratégie a tout particulièrement suscité l’intérêt des eurodéputés : la révision du régime de la carte bleue européenne, ou Blue Card, pour les migrants dotés d’un degré de qualification élevé. Que ce soit par le biais de Sylvie Guillaume (S&D), Nathalie Griesbeck (ALDE) ou de Mariya Gabriel (EPP), nombreux étaient ceux à souligner la nécessité d’adapter cet instrument à la réalité de terrain. Il s’agit de faire sensiblement évoluer un mécanisme devenu, de son adoption jusqu’à aujourd’hui, et par la force des choses (i.e. par volonté des capitales), impropre à répondre à ses principaux objectifs. En somme, l’attente suscitée par cette proposition de réforme est simple : comment promouvoir la Blue Card européenne, outil primordial de la politique économique de l’UE sur le long terme, au détriment des instruments concurrents dont disposent déjà les entreprises au niveau national ? Lire la suite « Proposition de révision de la Blue Card : quand la Commission se (sur)prend à rêver »

Réfugiés climatiques : l’Afrique imagine une grande Muraille verte face au Sahara

L’Union africaine propose d’ériger un mur d’arbres pour contenir le Sahara avec l’aide de l’Union européenne. Le projet a été officiellement lancé en 2007, mais l’idée existe depuis des décennies. L’objectif est évident, empêcher la progression de la dégradation des sols et de la désertification dans 14 pays. Les représentants des pays participants se sont retrouvés à Dakar début mai. Lire la suite « Réfugiés climatiques : l’Afrique imagine une grande Muraille verte face au Sahara »

Le pape François met ses pas dans ceux de Martin Luther King. Recevant le prix Charlemagne, il a fait un rêve…un monde où être un migrant n’est pas un délit

Le pape François met ses pas dans ceux de Martin Luther King. Recevant le prix Charlemagne, il a fait un rêve…un monde où être un migrant n’est pas un délit

Lire la suite « Le pape François met ses pas dans ceux de Martin Luther King. Recevant le prix Charlemagne, il a fait un rêve…un monde où être un migrant n’est pas un délit »

Réfugiés : à nouveau 500 naufragés ont péri, des centaines de milliers d’autres en attente en Libye. Rien n’est réglé et l’Europe doit faire plus.

Autre vérité : l’Europe va devoir vivre longtemps avec une massive poussée migratoire venue du sud avec les tragédies qui l’accompagnent ponctuant la déjà longue histoire de la migration venue de l’ensemble du Continent africain : de la Corne de l’Afrique à l’Afrique de l’ouest en passant par l’Afrique Sahélienne. Ce mouvement migratoire va se poursuivre et probablement s’accentuer. Il est moins lié à la guerre qu’à la misère et à l’explosion démographique sans précédent que connait l’Afrique et pose à l’Europe un problème majeur. Rien ne semble devoir arrêter ces jeunes femmes et ces jeunes hommes souvent parmi les plus entreprenants. Aucune solution n’est à la portée d’un ou de quelques pays C’est à l’UE dans son ensemble de tenter de maitriser avec les pays africains, ce flux migratoire. C’est contre les causes profondes de la migration irrégulière en Afrique qu’il faut centrer son action : plusieurs sommets furent consacrés à la lutte contre les causes profondes. A ce jour sans grand résultat.

Lire la suite « Réfugiés : à nouveau 500 naufragés ont péri, des centaines de milliers d’autres en attente en Libye. Rien n’est réglé et l’Europe doit faire plus. »

La Hongrie condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme. La Cour se substitue aux défaillances d’un Etat membre.

Il faut se réjouir de la sagesse des pères fondateurs qui ont permis que de telles choses puissent arriver. Un jugement dont le caractère emblématique est évident. Redoutons que de tels cas ne se reproduisent souvent ! Lire la suite « La Hongrie condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme. La Cour se substitue aux défaillances d’un Etat membre. »

Le coût de la « non Europe ». A quand le prochain rapport Cecchini ?

A la fin des années 80 jacques Delors avait fait faire une étude sur le coût de la non Europe, (paru en 1988 et appelé alors Rapport Cecchini du nom du fonctionnaire qui en avait présidé la réalisation, 6000 pages, 16 chapitres et traduit en 17 langues dans une Europe où les derniers arrivés étaient le Portugal et l’Espagne) vingt-six ans plus tard , ce coût de la non Europe reste d’actualité à un détail prés qui a son importance. Il s’agit cette fois d’évaluer le coût du démantèlement de ce qui a été construit avec peine (l’espace Schengen) et non plus d’évaluer le coût de ce qu’on n’avait pas encore réalisé. La différence est symptomatique et tragique car l’Europe pèche bien plus pour ce qu’elle n’a pas fait que pour son excès de zèle. A quand le prochain rapport Cecchini ? Avant que tous les témoins ne soient morts ( Cecchini lui-même est mort il n’y a pas longtemps) dépêchez vous d’ouvrir les archives pour apprendre la méthode qui alors a été suivi. La Commission constatant le nombre et la diversité des études de ce type a annoncé en salle de presse que ses services avaient entrepris une étude de ce type sur les conséquences de la disparition de l’espace Schengen. Lire la suite « Le coût de la « non Europe ». A quand le prochain rapport Cecchini ? »

Rapports et documents sur la situation en Méditerranée . Rapport Metsola et Kyenge, approche stratégique (1/4)

 Dans le cadre du rapport  Metsola – Kyenge, qui sera adopté à la plénière du Parlement européen d’avril,  la commission LIBE a produit plusieurs documents et consulté ses commissions partenaires depuis décembre 2014.

Les documents produits jusqu’à maintenant concernent :

  • L’article 80 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (traité FUE), concernant le principe de solidarité et de partage équitable des responsabilités, notamment les obligations en matière de recherche et de sauvetage (rapport d’initiative sur la situation en mer Méditerranée et sur la nécessité d’une approche globale de la question des migrations de la part de l’Union)
  • La lutte contre les passeurs et les trafiquants ainsi que l’exploitation des migrants en situation irrégulière par le travail
  • La définition d’itinéraires sûrs et licites dans l’Union européenne pour les demandeurs d’asile et les réfugiés, y compris la politique de réinstallation et les stratégies d’intégration correspondantes de l’Union (rapport d’initiative sur la situation en Méditerranée et sur la nécessité d’une approche globale de la question des migrations de la part de l’Union)
    • Le financement interne et externe par l’Union de sa politique en matière de migration et d’asile.

Lire la suite « Rapports et documents sur la situation en Méditerranée . Rapport Metsola et Kyenge, approche stratégique (1/4) »

Vers une approche européenne véritablement globale de la migration ?

 

Mercredi 4 mars la Commission européenne a adopté ses orientations en matière d’immigration et les commissaires Frans Timmermans, premier vice-président, et Dimitris Avramopoulos, commissaire en charge des migrations, sont venus en salle de presse présenter une série d’actions clés visant à mettre en œuvre les orientations politiques du président Juncker en matière d’immigration. Lire la suite « Vers une approche européenne véritablement globale de la migration ? »

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 153 autres abonnés