Les deux journaux sont récompensés le 14 avril à New York par le prix Pulitzer pour avoir publié les révélations d’Edward Snowden, ex-consultant de la NSA. Et les journaux l’ont obtenu dans la catégorie « services publics ». Bien vu par les jurés. Les deux journaux ont rendu un grand service à la démocratie, la liberté, une tâche noble habituellement confiée à l’autorité publique, une autorité publique qui dans cette affaire a été largement défaillante.

Ils se sont faits le Porte-voix des révélations d’Edward Snowden. Le jury Pulitzer, dont la décision était très attendue, a choisi de récompenser les journaux, plutôt que les journalistes auteurs des articles, « pour un exemple distingué de service public méritoire, par un journal ou un site d’information ». Des journalistes exceptionnellement méritants et qui ont dû affronter des obstacles de toute nature. Leur personne a été durement mise en cause. C’est à eux que l’on doit tous ces débats et que le statut et la protection des « Whistel blowers » font l’objet de débats dans les Cours souveraines et les Parlements. Toute médaille a son revers, dit-on, et celle-ci fut-elle en or, ne manque pas à la règle du dicton, les revers est que les journalistes ne furent pas nommément distingués. Ils furent directement ou au travers de leur journal auditionné par le Parlement européen. Le rapport Claude Moraes, portant sur la « surveillance de masse », récemment adopté par le Parlement européen, leur doit beaucoup.

Ces révélations, provenant de documents fournis par l’ancien consultant de la NSA, ont embarrassé le gouvernement américain ( et bien d’autres),et tendu les relations avec des pays alliés furieux de découvrir que Washington enregistrait même les conversations privées de certains de leurs dirigeants. Elles ont aussi suscité un vif débat aux États-Unis sur les mérites et la moralité de tels programmes. (cf. Nea say)

Pour en savoir plus

– The Guardian tweet : (EN)

–  Article du Washington post annonçant la victoir: (EN)

– Washington Post: Behind the 2014 Pulitzer Prize: (EN)

– Résolution du Parlement européen sur le programme de surveillance de la NSA: (FR) / (EN)