Le 14 février,  dans le cadre de la campagne « One Billion Rising », une mobilisation mondiale pour dire STOP à la violence faites aux femmes a eu lieu. A Bruxelles, des centaines de personnes ont dansé et chanté sur place de la Monnaie, où des eurodéputés ont pris part à cette manifestation, tel le suédois Mikael Gustaffson (GUE/NGL), la belge Isabelle Durant (Verts/ALE) ou la finlandaise Sirpa Pietikainen (PPE).

 « Un milliard de femmes victimes de violence, c’est une atrocité. Un milliard de femmes qui dansent, c’est une révolution ! » a affirmé Eve Ensler, initiatrice de One Billion Rising.Selon des études, dans le monde une femme sur  trois sera violée ou battue dans sa vie, c’est-à-dire un milliard de femmes; en Europe 7 femmes meurent chaque jour de violence conjugale. Le jour de la Saint-Valentin il y a eu la plus grande mobilisation de tous les temps contre les violence sur les femmes : un ‘flash mob’ dansé dans les plus grandes villes du monde. A Bruxelles, des centaines de personnes se sont réunies à la Place de la Monnaie, où elles ont chanté et dansé ensemble sur les notes de la chanson ‘Rise Up, Stand Up’, de Mary-Ann Struthers et Guy Rens. Pour cette occasion , chacun portait un manteau de couleur foncée et une écharpe rouge.

 La lutte contre la violence de genre est aussi une priorité politique pour l’Union Européen. La commissaire européenne aux Droits fondamentaux, Viviane Reding, s’apprête à lancer en mars des actions concrètes et une consultation publique afin de lutter contre les mutilations génitales. Elle a aussi enregistré une vidéo  avant la campagne de sensibilisation ‘One Billion Rising’ en affirmant que la violence faite aux femmes c’est inacceptable car il s’agit d’une violation des droits de l’homme et c’est pour ça que le respect de l’intégrité physique et émotive c’est très important dans notre société, a-t-elle déclaré.

 Beaucoup d’autre députés s’engagent à ce sujet, comme le président de la commission parlementaire chargé du droit de la femme Mikael Gustaffson (GUE/NGL) qui a déclaré qu’il faut agir en donnant des ressources nécessaires à cette cause, la belge Isabelle Durant (Verts/ALE) et la finlandaise Sirpa Pietikainen (PPE) sont également intervenues.

 Quant au Lobby européen des femmes, il  demande à l’UE des actions concrètes contre les violences faites aux femmes: une stratégie européenne et un Plan d’Action , une Année Européenne d’action , la ratification de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.

 Antonella Del Prete 

Pour en savoir plus :

 

      -. Les Député-e-s européen-ne-s soutiennent One Billion Rising et la lutte contre les violences faites aux femmes(vidéo message)

 http://www.womenlobby.org/spip.php?rubrique263&lang=fr

 http://www.womenlobby.org/spip.php?rubrique263&lang=en

       -. Viviane Reding (vidéo message) http://www.youtube.com/watch?v=YMImQYmNizQ

        -. Lobby européen des femmes (LEF)

 http://www.womenlobby.org/spip.php?rubrique41&lang=en

http://www.womenlobby.org/spip.php?rubrique41&lang=fr

       -. la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique http://europa.eu/familyalliance/news/2012/20121010_convention_on_preventing_and_combating_violence_against_women_and_domestic_violence_fr.htm

http://europa.eu/familyalliance/news/2012/20121010_convention_on_preventing_and_combating_violence_against_women_and_domestic_violence_en.htm