Les élus républicains de la Chambre des représentants américaine  sont  déterminés, et dès le lundi 8 novembre, ils ont exprimé fortement leur volonté de faire barrage à la fermeture de la prison de Guantanamo, après leur victoire mardi dernier aux élections législatives. Le  représentant de New York, Peter King, qui va prendre la présidence de la commission de la sécurité intérieure en janvier, a détaillé ses priorités, lundi, dans un communiqué.

M. King assure qu’il agira pour « stopper les projets de l’administration Obama de transférer des détenus de Guantanamo, comme le cerveau autoproclamé du 11-Septembre Khaled Cheikh Mohammed et ses coaccusés, vers les Etats-Unis et de les juger devant des tribunaux de droit commun ». L’élu républicain envisage également d’organiser des auditions sur « les projets du président de fermer Guantanamo, ce que la majorité démocrate actuelle s’est refusée à faire ».

Parmi ses autres priorités, M. King cite « une surveillance efficace du département de la sécurité intérieure » dans son combat contre la radicalisation sur le territoire américain, tenir des auditions sur le massacre de Fort Hood (Texas) qui avait fait 13 morts sur une base américaine en 2009, améliorer « la sécurité du fret sur les avions de ligne et sur les avions de transport de fret », renforcer la « sécurité des frontières », la sécurité antinucléaire et radiologique dans les villes, et la cybersécurité.

Par ailleurs, le futur président de la commission judiciaire, le républicain Lamar Smith, a également assuré qu’il entendait agir pour empêcher que les détenus de Guantanamo ne soient jugés devant des tribunaux de droit commun et contre la fermeture de Guantanamo.

YAHOO News http://news.yahoo.com/s/nm/20101108/pl_nm/us_usa_congress_security

Fiche Wikipedia sur Peter King http://en.wikipedia.org/wiki/Peter_T._King