La Pologne, elle aussi critiquée et elle aussi va bientôt prendre la présidence de l’Union européenne. L’EU réalise un carton plein peu honorable : trois pays sous examen, Belgique, Hongrie, Pologne, trois pays sévèrement critiqués. Difficile de donner des leçons au reste du monde.

Les 18 «experts du Comité demandent à la Pologne de faire des efforts pour intégrer la communauté rom. En Pologne, le haut-commissariat des Nations unies dénonce « une marginalisation sociale continue » et une « discrimination contre les Roms, spécialement dans les domaines de l’éducation de l’emploi et du logement ». La situation est cependant moins inquiétante qu’en Hongrie : elle est d’ordre moins politique et on n’y rencontre pas des déclarations virulentes par des personnalités publiques, des médias ou des membres appartenant à des mouvements xénophobes ou racistes. La discrimination porte sur l’éducation, l’accès au logement, aux soins, à la vie sociale et politique. Des efforts doivent être faits en matière de tolérance, d’amélioration de la situation sociale et économique. La diversité aussi !

Texte du rapport http://www.euractiv.fr/sites/default/files/ccpr-c-pol-co-6.pdf