La Commission européenne présentera une proposition de mandat de négociation sur Swift en vue d’un accord définitif. C’est ce que la commissaire Cecilia Malmström a déclaré le 24  février : « j’espère pouvoir être capable de présenter le plus rapidement possible un nouveau mandat ».


Elle a expliqué avoir des contacts, en liaison étroite avec la présidence espagnole, avec les Etats-Unis ; elle a repoussé toute idée de « glaciation » dans les relations avec le partenaire américain après le rejet par le Parlement européen de l’accord intérimaire. Elle espère que les américains vont continuer sur la voie d’un accord permanent et elle a expliqué avoir reçu des signaux positifs de la part des Etats-Unis qui permettent à la Commission de présenter un mandat de négociation. Elle estime que l’accord est une bonne chose pour les Etats-Unis mais aussi pour l’Europe. Elle souhaite examiner la possibilité de créer un TFTP (Terrorism Finance Tracking Program) pour les européens, mais jusqu’à aujourd’hui elle n’a reçu aucune demande ou suggestion allant dans ce sens.